Conversion versus Acquisition

Conversion versus Acquisition

 

Ce mois-ci, on parle de stratégie d’acquisition versus la stratégie de conversion. Non, mais c’est quoi la différence? En fait, une stratégie d’acquisition consiste entre autres à faire venir les gens sur votre site Web ou dans votre magasin. C’est de rejoindre une nouvelle part de marché et les amener à magasiner vos produits et/ou services. Une stratégie de conversion a quant à elle pour but de fidéliser des consommateurs. C’est dans l’optique que ceux qui magasinent concluent des ventes. Une stratégie de conversion c’est aussi de transformer un acheteur occasionnel en un acheter régulier.  Toujours pas clair? Le DACTYLO de poche est là pour vulgariser le concept!

 

 

Ton ami est gérant dans un nouveau magasin qui vend des substances nouvellement légales. Afin d’attirer les gens dans son magasin, il fait une pub annonçant que les 100 premières personnes à faire un achat auront un rabais. Résultat, ça fait la file à l’extérieur.

Ça, c’est de la stratégie d’acquisition.

 

Il propose au bureau chef de créer des cartes de points pour transformer ses clients occasionnels en clients réguliers. De plus, il trouve que le nom INSPIRE, ça fonctionne beaucoup mieux pour son commerce que pour la SAQ.

Ça, c’est de la stratégie de conversion.

 

Pour développer sa clientèle, il décide de faire une campagne par courriel ayant pour cibles toutes les personnes qui aiment Burger King sur Facebook. Une petite voix lui dit que ces mêmes personnes pourraient être susceptibles d’acheter ses produits.

Ça, c’est de la stratégie d’acquisition.

 

Il crée un code de pastilles pour permettre à ses clients de bien comprendre la différence entre chacun de ses produits, des plus funny à ceux qui font dormir. Les clients sont contents, parce que ça facilite leur processus d’achat.

Ça, c’est de la stratégie de conversion.

 

S’intéressant à la clientèle «personnes âgées», ton ami a décidé d’offrir un service de livraison gratuit pendant un mois afin qu’elle puisse facilement tester la marchandise. Résultat : les abonnements annuels n’ont jamais connu un tel succès!

Ça, c’est de la stratégie d’acquisition.

 

Afin d’encourager une consommation récurrente de ses produits, il crée une campagne publicitaire Facebook annonçant qu’après leur 10e commande en ligne, les consommateurs auront un coupon-rabais de 15$ à la Patate Chez Monique. Résultat : il est back order.

Ça, c’est de la stratégie de conversion.

 

On peut s’imaginer que ce nouveau magasin n’a pas de difficultés à réaliser des conversions. Mais est-ce la même chose pour votre entreprise? Si vous n’avez pas encore saisi la différence ou si vous aussi, vous voulez être back order en 24 heures, appelez-nous!