Faire une campagne publicitaire sur Facebook, une stratégie payante?

Faire une campagne publicitaire sur Facebook, une stratégie payante?

La publicité sur les réseaux sociaux a pris beaucoup d’ampleur dans les dernières années et avec raison. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs sur Facebook, le potentiel de consommateurs qu’il est possible de rejoindre est immense. De plus, le gestionnaire de publicité sur Facebook est de plus en plus développé et performant et vous aide à mieux gérer vos campagnes, et ce, en toute quiétude.

Le gestionnaire de publicités Facebook, grand manitou d’une campagne réussie

Ce gestionnaire vous offre plusieurs options afin de prendre en main vos publicités. Prenez garde, ce ne sont pas toutes les options qui sont bonnes pour votre stratégie publicitaire. Ce gestionnaire de publicité peut sembler intimidant à première vue, c’est pourquoi on vous explique quelques termes afin de vous y retrouver.

Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs sur Facebook, le potentiel de consommateurs qu’il est possible de rejoindre est immense.

Sensibilisation

Il s’agit des objectifs qui suscitent un intérêt pour vos produits ou services. La section sensibilisation sert principalement à augmenter la visibilité de la page de deux façons :

    1. La notoriété de la marque : cibler les personnes qui sont le plus susceptibles d’aimer votre marque. Le concept de notoriété de la marque se base sur le fait que plus une personne passe de temps à regarder une publicité, plus il y a de chances qu’elle s’en souvienne.
    2. La portée : votre publicité sera envoyée à un maximum de personne afin de la faire connaitre à grande échelle.

C’est principalement la sensibilisation que vous utiliserez si vous possédez une entreprise de vente au détail ou offrant différents produits ou services que vous désirez faire connaitre.

Ciblage

L’outil de ciblage vous permet de bien circonscrire les utilisateurs que vous souhaitez rejoindre. C’est ici que vous choisirez les caractéristiques (âge, sexe, région, occupation, intérêts, métier, etc.) des gens à qui votre publicité sera montrée.

Aussi, vous verrez un aperçu du nombre de personnes atteintes par la publicité : bien qu’il soit tentant de rejoindre le plus d’utilisateurs possible et d’élargir votre rayon de diffusion, pensez plutôt local. Pourquoi? Simplement parce que sur les 2 milliards d’utilisateurs mensuels, 1.74 milliard se connectent au moyen de leur mobile. Votre clientèle est donc en mouvement et près de vous. Et que faites-vous quand vous magasinez et que vous trouvez le temps long? Vous sortez votre cellulaire comme 46% des autres utilisateurs qui se retrouvent sur Facebook pendant leur magasinage. Vos utilisateurs sont bien souvent à un clic et à un pas de faire un achat.

Considération

Il s’agit des objectifs qui incitent les gens à s’intéresser à votre entreprise et à rechercher des informations la concernant. Cette section contient cinq objectifs : trafic, interaction, installation d’applications, vues de vidéos et génération de pistes de ventes.

La considération permet entre autres de rediriger vos utilisateurs vers d’autres horizons, en l’occurrence votre site Web ou un «landing page» prévu à cet effet. C’est aussi dans l’objectif de considération que vous pourrez mettre de l’avant certaines publications.

Conversions

Finalement, le dernier des objectifs est la conversion. Ce dernier encourage les personnes intéressées par votre entreprise à acheter ou utiliser vos produits ou services. Le but d’une conversion est d’encourager une action concrète sur votre site, faire le suivi et mesurer les habitudes de votre clientèle. Cette section est plus complexe et requiert l’installation d’un pixel de conversion.

Aussi, si vous avez un catalogue de vos produits sur votre Page, c’est avec cet objectif que vous pourrez le promouvoir.

Foncez!

Les campagnes publicitaires sur Facebook sont de microcampagnes : leur durée est rarement longue et leur budget beaucoup moins faramineux qu’une campagne télé ou d’affichage. N’ayez donc pas peur de tester ce qui fonctionne le plus pour vous. Besoin davantage d’éclaircissements ou de conseils en la matière? C’est par ici.

Grégory

CONSEILLER MÉDIAS SOCIAUX