Un bon plan marketing, c’est pas du chinois, mais…

Un bon plan marketing, c’est pas du chinois, mais…

Ma définition du mot marketing préférée restera toujours celle du Docteur Zyman: ‘’ le but du marketing c’est de vendre plus de vos produits, à plus de gens, plus souvent, à des prix plus élevés.’’ Ça peut paraître simple, mais c’est pas mal complexe. La clé? Un plan marketing clair, rigoureux, mesurable et applicable. Qu’est-ce qu’on retrouve dans ce plan? Commençons par le commencement.

 

1ère étape – La définition des objectifs

 

Vos objectifs, c’est votre but final. Normalement, un à trois suffisent afin de ne pas perdre le focus. On dit d’un bon objectif qu’il est SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel).

 

Exemple d’un bon objectif:

 

  • Devenir le leader Québécois dans le marché des pâté chinois congelés d’ici la fin du semestre.
  • Augmenter nos profits de 10% d’ici Décembre 2018.

 

Exemple d’un mauvais objectif:

 

  • Vaincre tous les compétiteurs des pâtés chinois congelés
  • Investir dans la qualité de nos pâtés chinois congelés

 

2ème étape – Concrétisation des initiatives stratégiques

 

Les stratégies, c’est ce qui vient diriger ce qui doit arriver en vue d’atteindre nos objectifs. Elles doivent être concises, mesurables, mais surtout miser sur une action concrète. C’est une des étapes les plus difficiles du plan marketing.

 

Exemple d’une bonne stratégie:

  • Acquérir des nouveaux consommateurs dans le marché des pâté chinois congelés
  • Se différencier de la compétition des pâtés chinois congelés en créant une valeur ajoutée

 

Exemple d’une mauvaise stratégie:

  • Innover dans la création de notre pâté chinois
  • Faire un coupon de 30% de rabais sur notre pâté chinois pendant 3 mois. (ça, c’est une tactique!)

 

3ème étape- Élaboration des tactiques

 

Les tactiques, c’est le comment ça doit arriver, pour soutenir les stratégies, qui soutiennent les objectifs. Se sont des actions concrètes, précises dans le temps et surtout, mesurables.

 

Exemple d’une bonne tactique:

 

  • Faire une campagne de trois mois avec des influenceurs dans le milieu des jeunes mères de famille québécoises.
  • Créer une ligne de pâtés chinois congelés sans gluten et sans sucre ajouté.

 

En résumé, le steak, le blé d’inde et les patates: ce sont les tactiques.

Le pâté chinois: La stratégie

Le meilleur pâté chinois pour les mères de famille québécoise en 2019: L’objectif

 

Les erreurs communes

 

Attention, plusieurs ont tendance à faire les mêmes erreurs quand vient le moment de l’élaboration de leur plan!

 

Perdre le focus stratégique

 

Ça peut paraître banal, mais c’est vrai. Si on essaie de viser partout, on perd le focus. Comme l’a dit Steve Jobs, focuser n’est pas pas de dire oui à une bonne idée, c’est de constamment dire non à toutes les autres idées qui semblent aussi bonnes.

 

Avoir un plan non réaliste

 

Lors de l’élaboration du plan marketing, il est primordial de tenir compte des réalités du client. Par exemple, il est illogique de prévoir une campagne de 1 million de dollars si le client à un budget de 100 000$. Même si c’est la meilleure idée de tous les temps.

 

Oublier qui sont vos vrais clients et leur besoins

 

Des propriétaires d’entreprises qui ne connaissent pas bien leur clientèle, ça arrive. C’est pourquoi il est important de bien comprendre la clientèle à qui on s’adresse avant de faire notre plan. Parfois, la première impression peut nous faire croire qu’on va s’adresser à une clientèle particulière, quand finalement l’étude de marché nous enverra dans une direction totalement différente.

 

Malgré cette brève description, vous pouvez maintenant voir la pertinence et nécessité d’un bon plan marketing. Un plan réalisable, mesurable et concis vous donnera une argument de taille pour vos clients ou votre entreprise: soit celui de percevoir l’argent alloué au marketing comme un investissement plutôt qu’une dépense. 

 

Laurence

Stratège Web