Nos écrits

Indicateurs Google
Analytics

Ce mois-ci, on pousse un peu plus dans le côté technique. Tu te demandes qu’elles sont les choses qu’on analse quand tu visites un de nos sites web? Cette édition du DACTYLO de poche devrait vous aider à y voir plus clair.

Icône/référencement/blanc

Tu entres à l’épicerie. Tu te promènes dans toutes les allées afin de trouver la demande spéciale de ton paternel: du beurre d’amande 100% bio (même si perso, tu trouves que ça goûte un peu le papier sablé).

Cette visite dans ce commerce, Google appelle ça une session.

 

Depuis toujours, tu as un drôle de toc qui est de compter le nombre de minutes que ça te prend, en moyenne, faire l’épicerie. Ces temps-ci, ça te prend toujours plus de temps à cause des demandes funky de ton parternel. Ça te dérange pas trop, anyway ça fait l’affaire du proprio.

Ça, c’est le temps moyen par session.

 

Arrivé à la caisse, tu te rends compte que le fameux pot est expiré depuis 3 mois. Tu dis donc à la caissière que finalement, «tu vas laisser faire».

Mettre le pot dans ton panier, c’était un ÉVÈNEMENT, mais tu ne t’es pas rendu à l’étape ultime: la CONVERSION.

 

 

Tu retournes faire des courses la semaine suivante. Cette fois, tu as convaincu ton père de switcher au bon vieux beurre de peanut Kraft. En payant, tu demandes au caissier si le code rabais #petitecacahuète s’applique toujours.

LÀ, tu viens de faire une conversion, soit l’action qui a le plus de valeur pour le commerçant.

 

 

En naviguant sur Facebook, tu vois une pub de Kraft. Une envie soudaine de toast au beurre de peanut te prend, mais tu réalises que ton père a déjà passé au travers du pot. Tu cours au dépanneur du coin pour en acheter.

Pour réaliser ce coup de génie marketing, Kraft a utilisé les réseaux sociaux comme CANAL et Facebook comme SOURCE.

 

Sur ton chemin vers la sortie, tu vois un monsieur entrer. Tu l’entends dire à sa conjointe: «Quessé ça! C’est pas la SAQ icit!! Viens-t’en Monique, on s’en va!» Ils sortent sans même avoir jeté un coup d’oeil au belles petites clémentines en rabais.

Ce charmant couple fait monter le taux de rebond du site web.

 

Au final, que ce soit du beurre de peanut ou du beurre d’amande, l’objectif du propriétaire c’est que tu achètes ses produits. En d’autres mots, tout ce qu’on veut, c’est que chaque utilisateur fasse une conversion, que ça goûte le papier sablé ou non (sorry beurre d’amande 100% bio).