fbpx
Skip to main content
MARKETING NUMÉRIQUE ET PUBLICITÉ

Vous ne passerez pas!

By 3 mars 2022septembre 15th, 2022No Comments

Il nous arrive régulièrement à l’Agence de recevoir des courriels ou des notifications parce qu’une campagne de publicité a été refusée, que ce soit sur Facebook ou Google.

Pourtant, nos clients et les messages que nous développons pour eux n’ont rien à se reprocher!

Pourquoi dans ce cas est-ce qu’on se fait « flager »? 🚩

Plusieurs réponses peuvent l’expliquer.

Règles publicitaires et algorithme

Après avoir terminé une campagne publicitaire, celle-ci est soumise à un « examen » afin de valider son contenu. Une technologie automatisée, un algorithme, vérifie les contenus et applique les restrictions lorsqu’un élément en faute est détecté. Évidemment, ce n’est pas parfait et c’est pourquoi il est possible de faire des demandes de révision afin que le blocage de notre contenu soit examiné de nouveau. Souvent, des examinateurs humains vont réviser manuellement le contenu pour améliorer et entraîner les systèmes automatisés.

Les raisons peuvent être nombreuses et on en découvre de nouvelles non répertoriées chez Facebook à chaque année, en parlant aux personnes du soutien! Cependant, la plupart du temps, le refus de diffusion de la publicité entre dans une catégorie en particulier et cela nous indique si un groupe de mots, une image ou un ciblage d’audience est perçu comme fautif. On doit également valider pour nos clients si leur campagne entre dans une catégorie publicitaire spéciale (Facebook) ou de centre d’intérêts sensibles (Google).

Dans tous les cas, ces technologies nous aident à conserver les plateformes dans un environnement sûr pour tous, c’est pas rien!